Share

Il y a quelques jours, j’étais à un évènement organisé par une CCI visant à créer du réseau pour les créateurs d’entreprise. Il y avait donc des créateurs, des associations d’aide à la création et d’accompagnement, des organismes publics, des investisseurs, … Un évènement comme il s’en produit un peu partout, régulièrement. Parmi les intervenants, il y avait bien sûr des startupers et des entreprises dans le digital, et je me suis retrouvé pris dans une conversation où deux intervenants débattaient de la pertinence d’employer les termes numérique ou digital, que « ces deux termes étaient synonymes, évidemment, mais en fait non, et pourquoi, et quand, … » Je crois que toute personne qui fréquente ce genre d’évènement a assisté comme moi à ce genre de conversation.

Je vais ici partager avec vous en quelques mots ma position sur la question.

Est « Numérique » ce qui relève des nombres, ce qui peut se traduire en nombres. Numériser un document, c’est donc représenter un document par des nombres, pour pouvoir par exemple le diffuser facilement. Le terme « digital » vient quant à lui de « digit » (doigt) mais qui signifie aussi « chiffres » ou « nombres ». Donc les deux termes relèvent clairement de la même chose : les nombres. D’ailleurs la plupart des dictionnaires précisent que les deux termes sont synonymes. La conversation pourrait s’arrêter là: les deux termes sont synonymes, circulez !

Si la question était aussi simple, il n’y aurait jamais de débat, et ce serait claire pour tout le monde. Ce n’est cependant pas le cas, et nous avons tous assisté, ou participé, à ces conversations du type « Digital ou numérique ? ».

Concernant la position des deux termes l’un par rapport à l’autres, il est tout à fait exact que « digital » et « numérique » étaient originellement strictement synonymes. Il est cependant clair aussi que ces deux termes ont évolués différemment et qu’ils recouvrent aujourd’hui, à mon sens, une réalité quelque peu différente.

Mes activités me conduisent à être en contact avec deux types d’interlocuteurs. Certains plutôt orientés techno. comme des programmeurs ou des ingénieurs R&D ; et d’autres plus orientés marchés, comme des responsables de projets digitaux, ou directeurs marketing. Le CDO étant souvent in-between.

De ce que j’ai pu observer, les personnes exerçant leurs activités dans un domaine technique, comme les DSI (Directeurs Systèmes d’Info.), utilisent le terme « numérique » ; ceux orientés marché, comme les directeurs marketing, utilisent plutôt le terme « digital ». Et c’est tout à fait normal. Lors d’une formation technique, en informatique par exemple, de très nombreux textes utilisés sont en français, et c’est donc le terme numérique qui prédomine. Lors de formations de type business, en marketing ou en stratégie par exemple, la littérature et majoritairement en anglais, et c’est donc le terme digital qui est utilisé. Donc les deux types de formation font référence, sur ce point, à des concepts proches, employant un terme différent.

Lorsque l’on communique avec des gens, c’est pour être compris. L’émetteur doit faire en sorte que le récepteur comprenne le message. Donc à mon sens, sans que les deux termes ne soient de parfaits synonymes, il n’y a pas de débat. Les deux termes sont à employer au regard de la communauté dans laquelle ils sont utilisés. Et donc l’émetteur doit employer le terme qui sera le mieux compris par le récepteur en fonction du champ lexical qu’il utilise. Le but est d’être compris et d’être certain que nous parlons de la même chose.
Les querelles de clocher n’ont donc pas leur place. A mon sens, le terme « numérique » renvoi plutôt à une dimension technique. Le terme « digital » quand lui fait plutôt référence à une dimension « marché ».

Enfin, pour ma part, j’emploie plutôt le terme « digital », et en cas d’ambiguïté, je dis la plupart du temps : « Les deux termes sont employés mais j’utilise habituellement le terme ‘digital’, cela vous convient-il ? ».

Share